Cook, Serve, Delicious 3?! Sur la route des bons petits plats encore une fois

Comme l’adage dit, « Jamais deux sans trois » et c’est avec un enthousiasme à peine dissimulée, que je me lance dans Cook, Serve, Delicious 3?!, la suite de Cook, Serve, Delicious 2! (ici) Toujours développé par Vertigo Gaming Inc , Cook, Serve, Delicious 3?! reprend le concept des deux précédents, qui est de servir toujours plus de plats à toujours plus de clients parfois pressés et de gérer son restaurant. Sauf que dans le troisième opus, notre restaurant est détruit…

20200124204851_1
Des robots et un restaurant en ruines dès l’introduction

Un jeu de gestion de restaurant sans restaurant?

Et oui, quelques minutes d’introduction nous apprenne que le fameux restaurant, développé dans le deuxième opus est détruit, il ne reste donc qu’un chef, nous, deux robots et un camion de cuisine ou « food-truck ». Pas de panique donc, le jeu nous propose d’arpenter les routes américaines afin d’amener beignets, pâtes et autres onigiri aux différents arrêts.

20200206144544_1
Cuisiner encore et encore

Fini les deux gros rush du midi et du soir ?

Oui et bienvenue aux rushs des arrêts. Le jeu possède une dynamique différente, on va bien sûr devoir préparer des plats pendant les rushs mais et surtout organiser les moments entre les arrêts afin de préparer certains plats à emporter ou de préparer des plats plus ou moins complètement en avance.

20200124105834_1
Beaucoup de personnes attendent avec impatience de pouvoir manger! 

C’est beaucoup plus simple, tu prépares tout à l’avance et hop tu envoies la sauce ! 

C’est ce que je pensais au début, notamment grâce à l’ajout d’un bouton qui permet d’envoyer tous les plats prêts d’un seul coup. Et c’est ce que les premiers niveaux permettent de faire mais très vite, s’il est plus facile de préparer à l’avance les plats et de tout envoyer, il y a aussi beaucoup plus de clients à chaque arrêt, ce qui rend le jeu plus difficile, mais aussi plus addictif.

20200202221117_1
Combo de 179 plats en fin de journée 🙂

Autre ajout pour les personnes qui aimeraient un peu de calme parmi la tempête de saveurs, chaque route peut se jouer en mode standard ou en mode « chill ». Ce dernier mode rend les clients patients et ceux-ci ne partiront pas avant d’avoir leur commande, ce qui permet d’avoir tout son temps pour préparer les recettes demandées. Seul bémol à ce mode « chill », il ne permet que d’obtenir la médaille d’argent, pour l’or, il faudra réaliser une journée parfaite en mode standard.

20200202213253_1
Médaille d’or dans la poche ! 

Et les plats, tu n’en as pas parlé? 

Ici, à chaque nouvelle route, nous allons pouvoir choisir nos plats classés par difficulté. Ainsi, certaines routes vont nous imposer un menu 5-points composé de cinq places, libre à nous de choisir cinq plats « faciles » à un point ou deux plats plus difficiles à deux et trois points ou même un plat très difficile à cinq points et quatre plats très faciles à zéro point. Le choix est libre, sachant qu’il faudra gérer aussi le fait de ne pas trop avoir de grillades ou de plats à préparer sur le vif. Choisir des plats plus élaborés permet, par ailleurs, de gagner plus d’argent pour débloquer de nouveaux plats.

20200206144151_1
Ici, il va falloir choisir des plats pour arriver au score de 5

Chaque route va, cependant, nous restreindre plus ou moins avec des thèmes comme « Un menu de salades » ou les classiques de Cook, Serve, Delicious 2! et en finissant les niveaux, nous allons pouvoir débloquer d’autres niveaux comme sur le précédent opus. Quelques niveaux se débloquent en ayant obtenu une médaille d’or mais une bonne partie se débloque avec une médaille de bronze et donc peut se débloquer en mode « chill ».

20200202215531_1
Cette route est bloquée jusqu’à obtenir suffisamment de médaille de bronze

Au fil des niveaux, on va pouvoir acheter de nouveaux plats grâce à la monnaie obtenue, ces plats qui seront plus ou moins chers selon la difficulté de préparation de ceux-ci. Et ici, alors que le second volet nous avait donné beaucoup de nouveautés comme le café, les milk-shake ou autres plats, le troisième volet arrive avec son lot de nouveauté comme la poutine (plat canadien) ou des plats traditionnels japonais. Il y en vraiment pour tous les goûts!

20200205184819_1
Le filet mignon, la poutine et plein d’autres nouveautés côté plats !

Et ton food-truck alors? 

Pas de restaurant mais il va falloir améliorer le food-truck grâce aux points obtenus au fil des niveaux. Parmi les améliorations, les plats préparés vont pouvoir rester frais plus longtemps, le camion va pouvoir résister aux balles ( oui, oui, je n’en dis pas plus) et ces améliorations rendent le jeu encore plus addictif.

20200205184833_1
Un jour, j’aurai un super food-truck !

Par contre, vider les poubelles, et faire la vaisselle c’est fini, dans un truck et avec des plats préparés, ces corvées n’existent plus.

Et les robots? 

Parmi les petits détails qui rendent le jeu si agréable, les scènes d’introductions et l’histoire entre les différents groupes de route. Les robots et notamment celle qui nous encourage pendant les sessions de jeu rendent un aspect humain au jeu. Et la musique de Jonathan Geer, qui avait déjà réalisé les musiques des opus précédents, est réussie, entraînante et appuie le côté voyage de cet opus.

Et le dessert, la conclusion? 

Une suite qui fait honneur à la série et qui se renouvelle sans nous perdre. Choisir de changer le restaurant en food-truck permet de changer la manière de jouer et de retrouver ce qui rend la série si délicieuse, un mélange entre jeu d’arcade et simulation de restauration. Côté contenu, le nombre de plats est énorme et les routes déjà présentes garantissent plus de 100 niveaux auxquelles vont s’ajouter encore du contenu ( le jeu est en early-access pour le moment et le contenu va donc augmenter dans les mois à venir). Cook, Serve, Delicious 3?! est une réussite qui se savoure encore et encore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

2 commentaires sur “Cook, Serve, Delicious 3?! Sur la route des bons petits plats encore une fois

Ajouter un commentaire

  1. Coucou Miki !!!

    Petit passage pour te dire que ton avis donne réellement envie **
    Je viens de recevoir (enfin avant-hier) le tout premier de la licence, du coup j’étais assez curieuse – bon j’avoue je ne l’ai pas encore lancé, mais bon ! – et je trouve ça chouette de voir que le titre se renouvelle au fond au fil des épisodes !

    J’ai réellement envie de me plonger dedans maintenant !

    Une belle soirée !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :