Cuphead: Magnifiquement diabolique

Après un nombre incalculable de morts et d’heures, je ne pouvais pas ne pas faire d’articles sur un de mes coups de cœur chez les indépendants, j’ai nommé Cuphead développé par MDHR et sorti en Septembre 2017.

Encore un article sur Cuphead? 

Et oui, c’est un jeu de combat de boss avec quelques phases « Run and Gun » qui a beaucoup fait parlé de lui pour ses graphismes inspirés des dessins animés des années 30, sa musique jazz très réussi et sa difficulté assez relevé.

20180418115310_1
Le premier monde est magnifique

Et c’est aussi un jeu qui ne me tentait pas trop au début, j’aime quand un combat de boss arrive de manière épique lors d’un moment dans un jeu, un peu comme dans Hollow Knight où les combats sont d’autant plus intenses qu’ils se situent entre deux phases d’explorations plus sereines. Malgré cela, les graphismes de Cuphead m’ont littéralement fait craqué et c’est avec une petite appréhension que j’ai démarré le jeu.

Et tu meurs et tu réessayes! 

Et oui, si Cuphead a fait parlé de lui, c’est surtout  pour la difficulté relevée qui se cachent derrière ses graphismes de dessin animé. Ainsi, le jeu se découpe en quatre zones déblocables en ayant tué les boss. Et c’est une petite vingtaine de boss qui nous attendent dans leur Univers.

20180418115345_1
Des boss magnifiques et qui font référence aux jeux vidéo comme aux dessins animés

Même si le jeu est difficile, il reste très bien pensé et on a envie d’apprendre les  différentes phases de chaque boss pour le vaincre. Là où le jeu devient addictif, c’est lorsque l’on voit la barre de progression de vie du boss à chaque Game Over qui nous montre petit-à-petit que l’on approche du fameux Knock Out. 

20180110210547_1
Un boss assez long mais on s’approche de la fin!

De plus, chaque boss rejette des projectiles roses appelés « parry » sur lesquels il faudra apprendre à rebondir afin d’accélérer la barre de super pouvoirs qui aide à terrasser les boss. Ces « parry » vont vite devenir essentiels à capturer au fil du jeu afin de réduire les boss plus difficiles.

20180418115350_1
Un poing rose, c’est le parry! 

 

Il existe également un mode « Simple » pour pouvoir débloquer les zones 2 et 3 (la zone finale ne se débloque qu’une fois tous les boss battus en mode « Regular ») ainsi que différents pouvoirs achetables et autres tirs pouvant grandement faciliter certains boss. Entre autre, le « dash invinsible » rend certaines phases beaucoup plus simples puisqu’on ne peut se faire toucher pendant que l’on dash.

20180419172808_1
Le magasin où l’on pourra acheter différents bonus

Achetable? Tu n’as pas parlé de pièces!

C’est là que les phases « Run and Gun » interviennent. En plus de trouver des pièces cachées dans les mondes, on va pouvoir aussi collecter des pièces durant ses niveaux de « Run and Gun ». Ces niveaux sont sympas même s’ils ne constituent pas le cœur du jeu.

20180419190320_1
L’envers et l’endroit, une mécanique originale 🙂

A deux, c’est encore mieux!

Cuphead propose également un mode deux joueurs où l’on est à deux pour combattre un boss avec plus de vies mais où on peut se sauver mutuellement.

20180419173344_1
Cette fleur si machiavélique, on la retente à deux

Le jeu n’est jamais trop difficile… 

S’il possède une bonne durée de vie, le jeu comporte également un aspect score et un mode « Expert » déblocable après avoir fini le boss de fin une première fois. Et ce mode est toujours plus difficile et plus prenant. A chaque boss, une note s’affiche et si vous voulez obtenir la note « S », la meilleure du jeu, il vous faudra battre les boss en mode expert sans perdre de vie, en effectuant trois « parry » dans un temps limité et lancer des super-attaques ( 1 grosse et une petite ou 6 petites). Bref, un jeu vraiment addictif.

20180112192540_1
Le rang S, le sésame pour finir réellement le jeu

Une belle conclusion? 

Un titre agréable à jouer avec une ambiance magique vraiment réussie. Cela est difficile de résumer en peu de mots le travail fourni tellement on en prend plein les yeux et les oreilles et donc plutôt que d’écrire, je vous laisse sur un diaporama ainsi que la musique d’un niveau. La conclusion est certaine, Cuphead est un véritable coup de cœur et un des meilleurs jeux auxquels j’ai pu jouer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une musique somptueuse:

 

 

 

4 commentaires sur “Cuphead: Magnifiquement diabolique

Ajouter un commentaire

  1. Je n’y ai pas joué, mais j’ai regardé des Let’s play dessus et c’est vrai qu’il ne semblait pas du tout facile. Par contre son design donne vraiment bien et rappelle pas mal de souvenirs ♥ J’avais aperçu des Pop et des peluches basées sur ce jeu aussi lorsque je vagabondais en ville ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Très très bon article ^^
    C’est vrai que les graphismes sont géniaux et la musique est parfaite. J’ai pu y jouer que récament et même si j’ai que quelques heures de jeux, j’ai été conquis ^^

    Enfin, ta plume est toujours parfaite Miki ❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :