Train Valley ou La gestion des lignes ferroviaires à travers les âges

Tchoutchou! Après un Indiepocket sur Mini-Metro qui m’avait conquise par son concept de création de lignes de métro, j’ai découvert, il y a peu, un autre jeu indépendant qui pourrait être son frère : Train Valley, développé par Alexey Davydov, Sergey Dvoynikov et Timofey Shargorodskiy et sorti définitivement sur PC en Septembre 2015 après un accès anticipé de 6 mois.

Encore un jeu de gestion ferroviaire?

Et oui mais ici, on ne gère pas les trains mais les lignes ferroviaires. Le but va être de dessiner les lignes ferroviaires entre les différentes gares tout en gérant son argent et que les trains arrivent à la bonne gare.

20170223130415_1
Le jeu est très mignon

Comment ça marche?

Et bien, on crée les lignes et ensuite il faut lancer le train en cliquant sur la gare correspondante et le mener vers la bonne couleur. Sur l’image du bas, mon train est parti de la gare rouge en bas à droite pour aller vers la gare mauve en haut à droite. Et un train bleu est en attente dans la gare en bas à gauche pour aller vers la gare rouge.

20170223131326_1
Sur la voie de la victoire 🙂 

Ça a l’air hyper simple, tu mets plein de lignes et le tour est joué!

Et bien, pas vraiment, le titre se veut plus difficile qu’il n’y  paraît et il va falloir gérer les lignes de train de manière à relier toutes les gares (un train ne peut faire un virage en épingle) et une fois les gares reliées, il faudra s’assurer que les trains entrent dans la bonne gare et n’entrent pas en collision en contrôlant les aiguillages et les départs.

Au fil du temps, de nouvelles gares vont s’ajouter et il faudra créer de nouvelles lignes en avec l’argent gagné par les trains bien arrivés et en essayant d’éviter les obstacles qui rendent la création de lignes plus chère.

De l’argent?

Et oui, en fait dès qu’un train est en attente, une valeur apparaît au-dessus et cette valeur diminue avec le temps. Lorsque le train arrive à quai, la somme restante est gagnée. Les lignes sont assez chères et donc il va falloir gérer à la fois le temps pour gagner plus d’argent mais aussi minimiser le nombre de lignes.

20170223132329_1
Le château est encerclé!

C’est mignon en tout cas.

Et oui,  le mode histoire du jeu nous fait voyager de l’Europe de 1830 au Japon du XXIème siècle en passant par l’Amérique et cela donne des niveaux très jolis. A cela s’ajoute de nouvelles technologies ainsi que trois objectifs pour chaque niveau (ne pas casser de trains, faire autant de bénéfices, etc ) qui vont nous permettre de valider les défis et d’obtenir les précieux cachets de la poste.

Une petite ligne de conclusion?

Train Valley m’a beaucoup plu et même s’il est plutôt difficile ( ou je suis plutôt nulle en gestion, je ne sais pas 🙂 ), il m’a beaucoup plu par ses graphismes, sa petite musique douce et ses niveaux dépaysants. Une petite perle vidéoludique sortie tout droit de mon wagon de jeux indépendants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enregistrer

Publicités

10 commentaires sur “Train Valley ou La gestion des lignes ferroviaires à travers les âges

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :