« Un voisin d’enfer » ou comment faire exploser de rage son voisin.

Coucou à tous et à toutes, tout d’abord je vous souhaite une très bonne année remplie d’amour, de bonheur et de joie. Pour la première découverte de l’année, je vais vous parler d’un jeu de réflexion plutôt original sorti sur Gamecube et PC en 2003 et développé par Jowood, Un Voisin d’Enfer.

Le principe du jeu? Faire monter l’audimat de l’émission de télé-réalité qui nous embauche en faisant des farces à son hideux voisin.

titre
On a tous eu un voisin hideux non? 🙂

C’est un point’n click/infiltration avec de l’humour, non?

Oui et non, le but va être de chercher les objets pour faire un tour  que l’on devra trouver sans se faire attraper par le voisin. A chaque tour, le voisin s’énerve et le but est d’enchaîner les tours afin d’énerver le voisin jusqu’à ce qu’il n’en peut plus.

voisin
Le graphisme tout en maison de poupée est vraiment joli pas comme le voisin…

Un petit exemple?

Le jeu permet des tours simples comme griffonner sur le portrait de la mère du voisin mais aussi des combos de tours assez rigolos. Par exemple, dans un des premiers niveaux, il nous faudra aller dans la salle de bain chercher le laxatif pour ensuite le dissoudre dans la bière que le voisin prend.

Mais avoir la diarrhée n’est pas assez drôle, et donc avant il faudra boucher le toilette avec du papier toilette. Et de deux tours en un, le voisin sent la diarrhée, se précipite et remarque qu’il n’y a plus de papier, c’est la crise de nerfs assurée!

Oui, et c’est tout?

Dans le principe oui mais le jeu est vraiment original de par son humour, son graphisme en maison de poupée et son concept. Si au début, seule la cuisine, le salon et la salle de bain sont disponibles, très vite de nouveaux personnages vont être ajoutés ainsi que de nouveaux étages. Bien entendu, le plaisir du jeu se révèle aussi dans la découverte des farces.

Et tout se déroule dans la maison du voisin? 

Un deuxième opus centré sur le thème des vacances est sorti et apporte un peu de sang neuf via l’ajout de nouveaux personnages comme Olga, la copine du voisin ou encore sa mère ainsi que via l’ajout de nouvelles destinations. Même si le principe de base ne change pas et le jeu peut de ce fait devenir répétitif, cet opus apporte son petit lot de nouveautés et prolonge l’expérience de jeu.

Un petit jeu très sympa de mon enfance donc que je recommande en ce début d’année pour tous les amateurs de jeu de réflexion original ainsi qu’aux personnes qui ont toujours rêvé d’enquiquiner le voisin enquiquineur.  Encore une très bonne année qui s’annonce mouvementée.

Publicités

2 commentaires sur “« Un voisin d’enfer » ou comment faire exploser de rage son voisin.

Ajouter un commentaire

  1. Eh bien, un jeu effectivement pas comme les autres. Il me semble en avoir déjà entendu parler, mais ça remonte à assez loin pour le coup. Le gameplay a l’air assez original comme tu le soulignes, et le style graphique me fait pas mal penser au bon vieux Wallace et Gromit! J’essaierai peut-être le jeu quand j’aurai le temps pour voir ce que ça donne.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :