Ori and the Blind Forest: laissez-vous envoûter…

Une fois n’est pas coutume, je vais vous présenter un autre jeu indépendant et mignon, Ori and the Blind Forest, jeu de plate-forme/aventure conçu par Moon Studios et sorti en 2015. Il raconte l’histoire d’Ori petite créature blanche perdue dans la forêt. La route d’Ori va croiser le destin d’autres créatures comme la chouette Kuro ou le gumon Gumo.

20160921094925_1

Petite référence à The Legend of Zelda: la Triforce sur l’arbre

Encore un beau jeu de contemplation?

Oui et non, là où Unravel était un jeu où l’on pouvait se poser et où l’histoire se déroulait tranquillement, Ori and the Blind Forest lui requiert plus de réflexes pour pouvoir y jouer. Il fait parti de la famille des Metroid-like: le but va être de collecter des améliorations (double saut, saut sur les murs, etc) afin de pouvoir atteindre d’autres zones et avancer dans l’histoire. Il y a donc une grande partie d’exploration mais, à l’instar des Metroid plus récents, le jeu nous guide tout au long de l’aventure afin que l’on sache où aller.

Nager, planer, Ori fait ce qu’il lui plaît!

Et l’histoire alors, l’ambiance?

L’histoire est envoûtante et triste, j’ai versé quelques larmes au début avant même de jouer et même au fil de l’histoire, les cinématiques m’ont ému. Je précise que je fais parti de ces personnes qui pleurent à chaque fois à la mort de Mufasa dans le Roi Lion.

L’ambiance, quant à elle, est majestueuse et les décors somptueux comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous.

Ces décors et ces arrières-plans, du bonheur à voir 🙂

Plate-forme, type Super Meat Boy ultra difficile ou type Sonic ultra rapide?

Ici, malgré l’aspect mignon du jeu, nous sommes plus proches d’un jeu exigeant. C’est aussi un Metroid-like dans ce sens. Il faudra venir à bout de certaines phases très rapides où il faudra sauter avec un timing presque parfait et les ennemis ne sont pas de tout repos. Même si Ori répond vraiment bien, je le conseillerais plus à des joueurs avertis.

20160921173023_1
Ouf, Ori a les poils qui se hérissent (mais a-t-il des poils? )

C’est donc une copie de Metroid dans une autre univers?

Oui avec quelques bonus non négligeable et notamment un arbre de compétences. Lorsqu’un ennemi est battu, celui-ci va donner de l’expérience et avec suffisamment d’expérience, il sera possible de faire évoluer Ori pour régénérer plus facilement sa vie, être plus puissant ou pouvoir localiser les multiples bonus dans le jeu. D’autres petites nouveautés sont vraiment appréciables mais je vous laisse les découvrir par vous-même.

Un Metroid-like  amélioré trop mignon et émouvant?

En résumé, oui, Metroid fait partie de mes licences préférés et c’est pourquoi j’ai adoré Ori and the Blind Forest. C’est un jeu prenant avec une belle histoire, des graphismes soignés, une difficulté relevée et un gameplay précis. Si vous aimez la plate-forme et l’exploration alors foncez sinon je pense que le jeu est parfois difficile et que seuls les plus déterminés d’entre nous resteront pour finir le jeu et collecter tous ce qui peut l’être. Je vous laisse sur le papillon que j’ai pu rencontrer dans ma partie, à vos manettes.

20160921120523_1
Papillon!
Publicités

2 commentaires sur “Ori and the Blind Forest: laissez-vous envoûter…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :